« UN PEU D’HUMANITÉ »

Après l’obtention d’un baccalauréat professionnel orienté accompagnement, soins et services à la personne, et une expérience en structure plutôt décevante, Ophélie s’est orientée vers les interventions à domicile. Son envie ; avoir du temps pour effectuer un travail de qualité et établir une relation avec les personnes chez qui elle travaille. Elle effectue donc une formation auprès du centre de formation IP2S à Carquefou, où elle obtient la certification, et intègre Atousages aussitôt.

Aujourd’hui, elle effectue des prestations de ménage, intervient en tant qu’auxiliaire, et souligne que les deux sont parfaitement complémentaires, qu’elle a le sentiment de partager un moment de vie avec les personnes âgées, et qu’elle n’est pas du tout perçue comme une femme de ménage, mais véritablement comme une aide et un soutien. Si on lui demande ce qu’elle envisage comme perspective d’avenir, elle admet se sentir bien dans son travail actuel et ne s’imagine pas devenir aide-soignante par exemple, car « elles n’ont pas de temps de  partager un peu d’humanité ».

Derniers articles