L’Europe et le maintien à domicile

 Dans Actualités, Témoignages

Le vieillissement de la population dont nous faisons régulièrement état dans nos articles, est un phénomène mondial. Combiné à un ralentissement des naissances, il est intéressant de voir comment se comportent d’autres pays de la Communauté Européenne* avec ses aînés, et notamment en matière de maintien à domicile.

Une Europe des services à domicile

L’Espagne apparaît comme le pays ayant le plus d’emplois directs à domicile de services domestiques, suivi de l’Allemagne, tandis que le Royaume-Uni et l’Allemagne  comptent le plus d’emplois dans les services sociaux aux personnes dépendantes et aux enfants. Lorsqu’on rapporte ces niveaux à la population active, ce sont les pays nordiques qui sont en tête, suivis du Royaume-Uni et de la Belgique.

Trois types de services sont rendus à domicile :

  • les services dits « de confort », qui s’adressent à tous les individus : ménage, repassage, jardinage, petites réparations, etc. et le maintien à domicile pour les personnes fragiles. –
  • les services de garde d’enfant, qui concernent les parents : ils regroupent la garde des jeunes enfants à domicile, avec des distinctions dans certains pays entre la garde exclusive avant l’âge de la scolarisation obligatoire et la garde en dehors des heures scolaires.
  • Les services d’assistance et d’aide aux personnes âgées et/ou handicapées. Ils visent le maintien à domicile, plutôt qu’en résidences spécialisées, des personnes dépendantes.

La frontière entre ces services est poreuse car ils visent tantôt des publics, tantôt des activités. Ainsi, les services de ménage sont a priori considérés comme du confort, mais lorsqu’ils sont réalisés au domicile d’une personne dépendante, cela relève d’une offre globale de services d’aide et d’assistance pour personne fragile.

Une autre manière de définir ces services est de les distinguer selon le degré de fragilité du bénéficiaire ou d’importance du service rendu. Ainsi, les services de garde d’enfant et auprès des personnes dépendantes sont dits « sociaux » dans la mesure où ils visent des personnes fragiles et répondent à des besoins identifiés.

Aucun pays étudié ne présente de dispositifs publics de soutien aux services à domicile aussi larges que ceux déployés en France. La plupart du temps, ces trois types de services distincts donnent lieu à des dispositifs spécifiques, ou à l’absence de dispositifs pour certains services comme la garde d’enfant à domicile, plus rarement incluse dans le périmètre des services à domicile des pays étudiés. Dans ces processus, les bénéficiaires deviennent des consommateurs et la notion de « choix » est érigée en valeur, y compris pour rémunérer de l’activité informelle. Cette évolution a conduit à diminuer la part des services fournis par les structures publiques et associatives et interroge la viabilité du modèle économique du non lucratif.

Selon les dernières estimations disponibles, la part de l’économie dite « au noir » est évaluée en moyenne dans l’Union européenne à 14,3 % du PIB, et varie fortement entre les pays étudiés. Dans tous les pays étudiés*, le profil des travailleurs dans les services aux ménages est relativement identique. Il s’agit majoritairement de femmes, de personnes peu qualifiées, avec une forte proportion de salariés de plus de 45 ans et de travailleurs immigrés.

Le salut passe par la valorisation des métiers.

Sans politique volontariste visant la valorisation de ces métiers et la mixité professionnelle, la croissance des emplois de services à la personne risque de renforcer la polarisation qualitative des emplois et de se traduire par une égalité professionnelle à deux vitesses avec des femmes peu qualifiées dans des emplois de mauvaise qualité favorisant les carrières professionnelles de femmes qualifiées. Il est pourtant maintenant acquis que des emplois de qualité assurés par des personnes qualifiées sont un vecteur de croissance pour l’économie et de bien-être pour les bénéficiaires comme pour les travailleurs des services à la personne.

Sources :

* www.stragetie.gouvernance.fr. Décembre 2014

Gouvernance et organisation des services à la personne en Europe (Hélène Garner Noël Leuthereau-Morel)

* Allemagne, Espagne, Belgique, France, Suède, Finlande, Angleterre

Derniers articles
dame âgée a domicile