Une reconversion professionnelle réussie

 Dans Témoignages

Une reconversion professionnelle est un pari sur l’avenir qui peut tous nous concerner un jour ou l’autre de notre vie. Parfois le changement est radical. Pour Nader, ce sera le service à la personne, à domicile.

Un vrai métier

Pourtant Nader n’a pas eu à choisir ; la vie s’en est chargée et il ne le regrette pas. La formation d’auxiliaire de vie, qu’il suit à Carquefou chez IP2S, confirme en tout point son choix. Lui, qui a exercé pendant vingt ans dans le secteur informatique, a rejoint les salles d’IP2S où il apprend le véritable métier d’aide à domicile. Car non seulement c’est un vrai métier, mais il est indispensable d’avoir été formé pour l’exercer.

Nader avait privilégié d’autres orientations après un bilan de compétences et tout en s’occupant, à titre personnel, pendant les congés d’été d’un parent âgé, puis d’un parent handicapé, la décision s’est imposée d’elle-même « je voulais contribuer au maintien à domicile le plus longtemps possible des personnes âgées » Une fois la décision prise, Nader s’est tourné vers Pôle emploi qui l’a accompagné dans son projet et lui a parlé de la formation reconnue, dispensée par IP2S. Avec Atousages, Nader a trouvé l’employeur dont les valeurs correspondaient à celles qu’il recherchait dans sa démarche, à savoir : placer l’humain au cœur du projet.

Une  Formation sérieuse

Depuis 3 semaines, Nader, a intégré un groupe d’une dizaine de personnes, âgé de 22 à 58 ans, un bon groupe où il apprend de manière sérieuse et intensive, l’art d’aider une personne à accomplir des gestes simples du quotidien parfois difficiles à réaliser, avec bienveillance, humanité et technicité.

‘La formation est à la fois théorique et pratique, et elle intègre des stages de une à deux semaines, sous tutorat. Elle correspond vraiment à ce que je voulais faire. Je suis content du côté professionnel et humain des intervenantes qui sont vraiment à l’écoute. Et j’ai la chance que mon groupe soit bien motivé. Ce que je redoute ? Peut-être l’insalubrité de certains logements. Mais je sais qu’IP2S nous prépare à toutes les interventions ».

Sonia Feuillâtre IP2S : « La prochaine session aura lieu du 3 avril au 28 juin et nous avons encore des places de disponible. Devenir aide à domicile nécessite une formation : c’est indispensable pour démarrer dans le métier. Il faut bien se rendre compte que ce n’est pas si évident que cela d’accompagner des personnes dépendantes. Faire une toilette au lit avec une personne fragilisée cela s’apprend, tout comme les transferts ou la manutention. Il y a un savoir être et un positionnement professionnel à avoir et enfin il est nécessaire d’apprendre à avoir une bonne distance, vis-à-vis des personnes qu’on  accompagne pour ne pas souffrir. »

Derniers articles
Auxiliaire de vie homme