Nos auxiliaires, garde d’enfants se préparent pour la rentrée

 Dans Actualités

Nos auxiliaires de vie garde d’enfant ont dit au revoir aux enfants qu’elles ne verront pas cet été, pour certains. Pour d’autres, elles prennent le relais à temps plein, le temps que les parents soient eux aussi en congés. Mais déjà, elles pensent à la prochaine rentrée scolaire, car c’est l’été que celle-ci s’organise, et donc maintenant, que ce soit pour les nouvelles demandes, ou bien la réorganisation  en septembre de la vie des familles.

Garder les enfants : un choix

Catherine, est notre dernière diplômée. Après une reconversion tardive, elle vient d’ajouter à ses compétences, celle de la garde d’enfant. D’abord auxiliaire de vie chargée du maintien à domicile des personnes âgées, elle a choisi de s’occuper également des plus jeunes, et pour cela a suivi une formation adaptée et validée par un examen, auprès de notre partenaire IP2S.

Aujourd’hui, elle veille sur deux enfants âgés de 5 et 9 ans, en partage avec une autre auxiliaire. Elle les prend en charge les mercredis matins, supervise leur préparation en toute quiétude, propose des activités, et prépare le déjeuner, en concertation avec les parents avant de passer le relais à une collègue, qui se charge de les véhiculer à leurs activités respectives et gère la journée des enfants jusqu’au retour des parents.

« Quand ma collègue est en congé, je suis apte à prendre le remplacement, y compris au pied levé. Le fait d’être en agence rassure la famille car elle sait qu’une autre auxiliaire peut intervenir en cas d’urgence ou d’absence, nous pouvons nous suppléer les unes aux autres. La famille est assurée d’avoir quelqu’un quoi qu’il arrive. C’est important qu’elle puisse compter sur nous ».

La rentrée scolaire ne s’improvise pas

N’est pas babysitter ou garde d’enfant qui veut. La garde d’enfant nécessite d’être sérieux, ce que nous confirme Catherine : « Pour être une bonne auxiliaire en charge de la garde d’enfant, il faut de la patience, de l’autorité. et surtout bien respecter les consignes données par les parents., comme celle que j’ai reçue ce matin concernant le petit garçon qui s’est fracturé le poignet. Mon rôle consiste à faire en sorte qu’avec les enfants tout se passe dans la bonne humeur, mais néanmoins, encadré et sécurisé. Les enfants doivent être contents de me voir, se sentir en sécurité, et surtout m’écouter. C’est la clé d’une bonne entente entre tous, enfants, parents, auxiliaires de vie. »

Catherine s’épanouit en alternant les missions auprès des enfants et des personnes âgées, une bonne alternative pour varier son activité. Le personnel Atousages garantit un personnel formé, présent tout au long de l’année, vacances incluses, quoiqu’il arrive.

Derniers articles
Arkea assistance personnes ageesauxiliaire de vie et garde d'enfants