Les intervenantes à domicile se réunissent à Nantes

 Dans Actualités

Le Gérontopôle de Nantes a accueilli dans ses locaux rue Arthur III l’équipe d’Atousages et sa direction pour une réunion semestrielle, ce jeudi 19 avril dernier. L’occasion, pour tous, d’échanger autour des pratiques des intervenantes à domicile, de  partager des informations, et d’écouter la directrice, Muriel Ledévéhat, faire un point sur l’évolution des demandes d’aides à  la personne, les perspectives d’avenir, l’évolution du maintien à domicile.

Après un premier bilan, la réunion est entrée dans le vif du sujet en mettant l’accent  sur le projet Atousages  et notamment  sur une valeur chère à l’agence la démarche collective et individuelle des intervenantes ; quel sens lui donner, pour quelles raisons, de quelle manière. Chacun a pu exprimer sur sa façon de travailler chez les personnes âgées, comme dans les familles, avec  l’idée de valoriser le travail des auxiliaires de vie, tout en prenant en compte leur bien-être. Puis un point a été fait sur la formation professionnelle et les évolutions de poste avec entre autres la présentation du personnel qui en bénéficie en 2018. Au regard des parcours de chacun, des besoins de l’agence, de la demande de nos bénéficiaires, Catherine, Frédéric, Nader, Marina, Sophie ou Virginie vont profiter de ces opportunités. 

L’agence en profite pour présenter ses besoins en terme de tutorat, formateur, coach et lance son appel à projets.

Enfin, un long moment fut consacré à la question du bien-être au travail des auxiliaires de vie et plus particulièrement la démarche de prévention des risques professionnels. Le projet est piloté par Elise Bacot, qui en suit la formation d’animatrice, les auxiliaires se sont vu participer à un questionnaire collectif, qui a suscité engouement, intérêt et questionnement, sous le regard attentif de la direction, qui a laissé libre cours à la parole des intervenantes.

Ces réunions sont l’occasion pour chacun de rencontrer des collègues que l’on croise très peu, de s’exprimer sur un sujet donné, d’apporter sa pierre à l’édifice d’un projet collectif sur la base d’un travail individuel. Comme toujours, le temps a manqué, signe que ces réunions sont essentielles au bon fonctionnement d’un travail d’équipe. Mais un temps de convivialité est prévu au mois de juin dans le cadre d’une soirée festive, elle aussi très attendue, mais pour d’autres raisons.

Derniers articles
Le repas