Auxiliaires de vie ; les hommes aussi vont à domicile

 Dans Témoignages

Il n’y a pas que les femmes qui exercent le métier d’auxiliaire de vie, les hommes aussi et ils sont très appréciés. Chez Atousages, nous sommes fiers d’en compter parmi les salariés.

Jean Baptiste choisit le métier

« Au départ, je suis titulaire d’un DUT en biologie environnement et d’une licence professionnelle avec l’idée d’exercer dans le traitement de l’eau et des déchets, un autre métier d’avenir. J’ai tenté une approche professionnelle en relation avec mes études, mais très vite, je me suis aperçu que la réalité ne correspondait pas à mes attentes, que j’avais besoin  de vrais contacts humains »

Déçu, il cesse de travailler, et à la faveur d’un séjour chez ses grands-parents, se voit sollicité pour les aider dans leur quotidien, à domicile, car l’un est atteint de la maladie d’Alzheimer. D’un naturel serviable et bienveillant, Jean Baptiste ne se voit pas les laisser tomber, alors il poursuit ce travail d’aide à la personne, si particulier, que connaissent bien des familles d’aidants. Cette présence et ce soutien les ont réellement aidés dans ce parcours de vie de couple si difficile :

« C’est là que j’ai eu le déclic, lorsque j’ai compris mon utilité. L’ADAR m’a proposé un poste d’auxiliaire remplaçant, mais les valeurs de la société ne me correspondaient pas, j’ai donc choisi d’intégrer l’agence Atousages Nantes pour ses valeurs d’humanité, de respect des bénéficiaires comme des salariés. Je ne me reconnais pas dans les grosses structures qui manquent de temps pour gérer les personnes âgées ».

Un métier surprenant

Auxiliaire c’est aussi fait pour les hommes : » Le métier offre de la surprise, les journées ne se ressemblent pas, de la variété (aide à la toilette, aide au repas, entretien du logement) du mouvement (accompagnement aux courses, mais aussi visites à domicile), du contact (les hommes apprécient aussi d’avoir un auxiliaire homme). Et puis, j’aime repasser le linge http://atousages.fr/menage-repassage-nantes ; cette activité me détend. Le pliage est propre à chacun, en fonction de la taille des placards, des habitudes de vie, de l’activité professionnelle ou familiale. Je peux ainsi maintenir le lien social avec les personnes pendant ce temps de travail. C’est essentiel.

Ici, l’agence reste à notre écoute, et nous donne les moyens de faire notre travail correctement, il n’y a aucune raison de ne pas être heureux en partant travailler le matin.

 

 

Derniers articles
Maureen garde les enfants à domicile