Garde d’enfant : des professionnelles avant tout

 Dans Actualités

Qu’il s’agisse d’enfants ou de personnes âgées, les postes d’auxiliaire de vie professionnelle sont évolutifs et nous adaptons la formation en fonction des profils, de la demande des salariés, des besoins des bénéficiaires, qu’ils soient  personnes âgées ou enfants.

Une diversification des interventions à domicile

Catherine a souhaité diversifier ses interventions à domicile. C’est donc tout naturellement que l’agence  a encouragé son désir de formation d’auxiliaire petite enfance pour répondre à une demande de garde d’enfants http://atousages.fr/garde-denfant/ à Nantes, et notamment en prévision de la prochaine rentrée scolaire, une rentrée qui se prépare aujourd’hui :

une professionnelle de la petite enfance  Catherine :

«J’avais envie de m’occuper d’enfants à domicile, notamment les plus petits, pour varier mes interventions, tout en gardant le lien avec les personnes âgées. Ma formation a débuté au mois de novembre 2017, à raison d’une journée par semaine, jusqu’à mon examen le 21 mars. J’ai donc rejoint les cours chez IP2S à Carquefou , où j’ai appris et revu certains gestes techniques qui concernent les tous petits. J’ai ainsi étudié le développement de l’enfant, les différents stades, les évolutions physiques et motrices, la propreté, la marche, les maladies infantiles, les repas et la diversification alimentaire, le cycle du sommeil, la maltraitance »

Une formation pour devenir professionnelle

Mais la formation prépare aussi la garde d’enfant de manière concrète avec des cours pratiques, ludiques et néanmoins réalistes :

« Les gestes et les moyens ont évolué toutes ces années. Ce que l’on pratiquait il y a vingt ans ne se fait pas forcément encore aujourd’hui. J’ai donc revu la pratique du change, du bain, des biberons, les gestes professionnels et les protocoles, la mise en danger de l’enfant. Le hasard m’a servie grâce à de la défection d’un collègue qui avait une place programmée. Finalement, toutes ces heures nous amènent à valider l’apprentissage d’auxiliaire de vie petite enfance par un examen pratique et théorique, avec la présentation d’un dossier, le tout confirmant mes compétences professionnelles. Désormais je me sens observatrice de la vie des enfants et de leur évolution ». Une mutation du poste qui convient à tous et qui s’inscrit bien dans le projet et l’esprit du service à la personne chez Atousages.

Derniers articles
Alexandre, stagiaire auxiliaire de vie