Les équipes d’Atousages souhaitent un bon anniversaire à Mr Alexandre M.

 Dans Actualités, Témoignages

Les équipes d’Atousages s’enorgueillissent d’accompagner chaque jour  un des bénéficiaires les plus âgés, Mr Alexandre M. à Basse-Goulaine, secteur sud-Loire, dévolu à l’équipe autonome, auto-dénommée les « Divattais ». Ses auxiliaires de vie, au nombre de quatre, se relaient au quotidien pour accomplir une mission d’aide à domicile et soutenir ainsi son épouse encore dynamique. Bien qu’il soit plutôt vaillant, Mr M. lit son journal chaque jour, l’aide à l’autonomie lui est nécessaire pour des actes de la vie courante comme l’aide à la toilette et l’habillage. Mais Mr M. discute aisément de l’actualité et sa mémoire reste performante, alors même qu’il vient de fêter ses 100 ans. C’est donc avec plaisir que ses aides à domicile lui ont adressé une carte d’anniversaire, elles qui viennent tous les jours  effectuer leur travail de soutien, et soulager ainsi sa famille. Le travail en équipe autonome prend toute son importance dans le cas précis de Mr M. car il permet de limiter les changements de personnes, de s’appuyer sur des auxiliaires qui le connaissent bien, de travailler de concert, de maîtriser l’organisation des prestations et d’échanger avec la famille.

Presqu’un jeune homme

Peggy : « Monsieur M. est encore un jeune homme dans sa tête ; il s’intéresse à tout et reste très bien informé. Nous pouvons donc discuter ensemble pendant la prestation d’accompagnement. Le travail est facilité par la présence de Madame, car avec sa bonne volonté elle reste un soutien efficace. Nous voyons de plus en plus de couples âgés à domicile. C’est important moralement de vieillir à deux, cote à cote et nous, ses auxiliaires de vie, y sommes sensibles. Aussi, nous veillons sur l’un et sur l’autre en même temps. Nos passages sont utiles et nous sommes très bien accueilli.e.s ».

Nous savons précisément qui intervient dans l’équipe, et ce qu’il y fait. Le principe de l’équipe autonome valorise le métier, il est perçu  par les familles comme performant et il est garant d’un travail de qualité, dans un service à la personne ou le travail est plutôt jugé solitaire. Ici, l’équipe se connait, se réunit régulièrement pour organiser le travail et évoquer les prestations dans un souci d’ajustement bienveillant. »

Si le confinement n’a pas permis à son équipe de lui souhaiter son anniversaire, ce ne fut que partie remise.

Derniers articles