DES ASSISTANT(E)S MÉNAGER(E)S QUI ÉVOLUENT

Vous êtes assistant(e) ménager(e) et vous souhaitez évoluer vers un poste d’encadrement : c’est possible, grâce au  tutorat, qui permet l’accompagnement des équipes d’assistant(e)s ménager(e)s. Le tutorat est pour chacun de nos clients un gage de qualité professionnelle. C’est l’assurance que le personnel mis à disposition chez un particulier, est coaché, accompagné, et que sa compétence est contrôlée sur le terrain. Le tutorat dans les services à la personne est un métier d’avenir, et chez Atousages, on l’a bien compris.

Quel est le rôle du tuteur ?

Lara est tutrice et coache des assistant(e)s ménager(e)s. Son rôle consiste à vérifier que le client est content, que sa prestation correspond bien à ses attentes, que le personnel en poste est compétent, qu’il possède une bonne maîtrise du poste en terme de pratiques, de gestes et de postures.  Si tel n’était pas le cas, la tutrice accompagne les intervenantes afin d’en comprendre les raisons. Lara est chargée de vérifier la satisfaction du client, mais aussi celle des intervenantes et c’est très important. Un(e) assistant(e) ménager(e) compétente doit pouvoir appréhender son travail, reconnaître les difficultés d’exercice, ou si le contexte est inhabituel, auquel cas il faut s’adapter. Mais elle n’est pas seule car Atousages fonctionne en équipe.

Dans l’exercice de sa fonction, Lara reçoit donc une mission, soit parce qu’une personne a exprimé un besoin non satisfait, soit parce qu’une assistant(e) ménager(e) a sollicité son avis face à une situation déstabilisante, ou inédite. Elle se rend au domicile de la personne, et prend connaissance de la situation avant de rendre son rapport.  Lara : « Tout se fait dans la sympathie et la bienveillance. Nous sommes là pour apporter une aide. L’idée c’est que ce soit constructif. J’apporte des solutions. C’est une activité qui demande beaucoup de psychologie et d’empathie. Je dois voir tout de suite si l’intervenant(e) a  le bon rythme, travaille dans la régularité, en se préservant, si (il)elle dispose des bons équipements et si (il) elle sait s’organiser » insiste Lara.

Qui peut devenir tuteur ?

Chaque assistant(e) ménager(e) confirmée, diplômée et expérimentée peut devenir coach d’assistant(e)s. La parcours de Lara ne la destinait pas à coacher du personnel. Après avoir obtenu un BEP comptabilité, un Bac de secrétariat, un BTS en gestion de production (des stocks), elle travaille comme pompiste, secrétaire, chef d’entrepôt, responsable logistique, avant de créer sa propre structure de service à la personne qu’elle exercera pendant presque 7 ans.

Finalement, elle suit une formation de formateur pour adultes, ce qui lui permet de rejoindre l’agence Atousages et d’y trouver sa place en tant que tutrice, sur un temps partiel, en complément d’une autre activité professionnelle. « J’aime bien l’idée d’analyser une situation et de pouvoir y apporter une amélioration » Conclut la jeune femme.

Derniers articles